Dix ans plus tard, une mère visite la maison abandonnée où elle a laissé son enfant d’un an et découvre quelque chose qui la fait pleurer

Dix ans plus tard, une mère visite la maison abandonnée où elle a laissé son enfant d’un an et découvre quelque chose qui la fait pleurer.

Cette tragédie s’est produite il y a plus de 10 ans, mais les habitants de Yaroslavl ne l’oublieront jamais.
Tout a commencé lorsqu’un voisin a entendu un bébé pleurer.
Il a continué son travail sans y prêter attention.

Cependant, j’ai continué à pleurer le lendemain.
Ils sont sortis d’un immeuble résidentiel, mais aucun des voisins n’a vu personne à l’intérieur et les lumières n’étaient pas allumées même le soir.

Un voisin s’est inquiété et a appelé la police.
A leur arrivée, la maison était complètement déserte.
Les habitants ont tout nettoyé et ont disparu.

La seule chose qu’ils ont abandonnée, c’est leur enfant.
Il ressortait clairement du sol sale où la petite d’un an avait été trouvée qu’elle était là depuis plusieurs jours.

Une enquête plus approfondie a révélé que la jeune fille s’appelait Liza Verbitskaya, que ses parents semblaient morts, mais personne n’a pu la retrouver.

Riza a été transportée à l’hôpital et s’est rapidement rétablie.
Inna Nika a soigné son fils malade dans le même hôpital.

Sa mère était à son chevet jour et nuit.
Mais un jour, elle a entendu des cris venant de la pièce voisine, alors elle est allée enquêter.

Lorsqu’elle a rencontré Liza, elle a ressenti un désir maternel de prendre soin d’elle et de la protéger.
Depuis, Inna rendait visite à Liza tous les jours, apportant de la nourriture, des vêtements et des jouets.

Un jour, alors qu’elle allait rendre visite à l’enfant, elle constata qu’il n’était plus dans la chambre d’hôpital.

Elle a appris plus tard que l’enfant avait été recueilli dans un orphelinat.
Elle lui a également rendu visite, mais s’est vite rendu compte qu’elle devait l’adopter.
À l’âge de deux ans, lorsque les papiers d’adoption furent remplis, Liza ne pouvait pas encore mâcher et avait trop peur pour tolérer les bruits forts.
La couleur de la peau de Liza était plus foncée que celle de sa famille dans son enfance, mais maintenant elle est belle.

Elle a commencé sa carrière comme mannequin et grâce à son succès, elle s’est fait connaître dans toute la Russie.

Ceux qui se moquaient autrefois de son apparence se sont retrouvés à manger leurs mots en la voyant remporter davantage de concours de talents à l’adolescence.
Sa mère biologique a tenté de la contacter lorsqu’elle est devenue célèbre, mais l’accès lui a été refusé.

Riza a désormais le numéro de téléphone de la femme, mais elle ne sait pas si elle souhaite rencontrer la personne qui a laissé le message.
Nous rendons hommage à Inna, la mère adoptive qui, malgré un sort si particulier, a sauvé la vie de cet enfant abandonné.

Notez l'article
( No ratings yet )
Vous avez aimé l'article ? Partager avec des amis